Biographie d’Angélique 2022

Angélique chante depuis toujours…

Dès le début du primaire, Angélique est chaque année choisie pour interpréter le personnage principal de la pièce de théâtre.

En parascolaire, elle s’initie à la gymnastique, au ballet classique avec Christie Turgeon et plus tard, au ballet jazz et à la danse contemporaine, avec la merveilleuse chorégraphe Menka Negrani. 

En 6e année, elle est choisie pour chanter le lead pour le concert devant les élèves du secondaire.  C’est à ce moment que tout le monde découvre le talent d’Angélique… elle-même ne savait pas…

À l’adolescence, elle participe aux pièces de théâtre, comédies musicales, aux concerts musicaux, elle et son orchestre seront même choisi pour animer le spectacle récompense de l’école.  Petite anecdote : l’orchestre est composé d’au moins deux membre des Trois Accords 😉

Confiante dans ses talents de chanteuse, elle choisit de faire des études en théâtre.  Elle y fera la connaissance de Alexandre L’Heureux, Antoine Bertrand, Pierre Lapointe*, Anna Moulounda, et tant d’autres merveilleux artistes. C’est à cette époque qu’elle commence à enseigner le chant, le théâtre et la danse.

C’est vers l’âge de 18-19 ans qu’elle a commencé à chanter professionnellement.  En 2001, elle participe à Cégep en spectacle en collaboration avec 5 artistes exceptionnels.  Leur concert s’intitule La lumière et ses mutations et la diva improvise des mélodies audacieuses et vertigineuse sur de la musique électroacoustique et sur des poèmes de Jonathan Lamy et habillée par Arianne Clément.

Cégep en spectacle

Ma première Place des arts 2003

En 2002-2003, elle fait la rencontre de Marc-André Cuierrier, pianiste avec qui elle travaillera pendant 18 ans…  elle participe également au concours Ma première place des arts et

en 2005, à celui du Festival international de la chanson de Granby. 

Elle y remporte respectivement le 3e prix, le Prix de la « Chanson à chanter » et elle est Lauréate de la catégorie Interprète de FICG.

Festival international de la chanson de Granby

Suite à quoi, elle reçoit de l’aide du CALQ pour écrire et composer se premières chansons. 

Entre temps, elle est engagée pour interpréter Édith Piaf dans la revue musicale « Sous les ponts de Paris » des Productions Phaneuf.  Ce répertoire ne la quittera plus…

Elle enregistre une maquette, intitulé Les marginaux.

En 2007, son concert à Édith Piaf avec orchestre est programmé au Festival de musique classique de Lanaudière et remporte un immense succès.

En 2008, elle sort son premier album autoproduis « Mon cheval de 3 »

Les années suivantes, elle montera d’autres hommages pour le Festival de Lanaudière, Kurt Weill et Jacques Prévert.

Festival de Lanaudière

En 2012, l'aventure avec le I/O band commence...

En 2012, elle fonde le I/O band, avec qui elle fera la tournée des bars de Montréal pendant 4 ans. 

En 2015 et 2017, le I/O Band et elle enregistre 2 albums consacrés au chansons d’Édith Piaf revisitées. 

Le concept du I/O band, c’était de jouer avec le plus de musiciens possible.  (Martin Joly, Martin Gagner, Srikanth Naranayan et Shawn Mercer)

I/O band - 2013

Au départ, avec Adam Goulet et Étienne Bovo, d’autres musiciens se sont ajouté: Mathieu Royer, Hugo St-Cyr, Mathieu Langlois…

12189560_10153693163407801_3029963984762173035_n

Dernière version: Max C.Dent, Steven Lee Rachel, Étienne Guertin, Simon Latendresse et Martin Joly (absent de la photo).

En 2018, elle crée un hommage à son poète chanteur québécois favoris, Plume Latraverse!

 

En 2019… elle apprend à jouer du piano et retourne dans les bars, cette fois en solo.

En 2020, et bien plus rien…

 

En 2021, moment opportun, elle fonde une école d’art vocal en ligne et un Podcast dédié à la voix :

Et commence à se produire en ligne….

Et on se souhaite que 2022 sera mieux…